Soudure à l’arc – L’art de maîtriser la fusion métallique
Astuces soudage à l'arc
Sep 20, 2023

Soudure à l’Arc : Techniques, Astuces et Maîtrise

 

Aujourd’hui, nous allons plonger dans l’univers fascinant de la soudure à l’arc à l’électrode enrobée. En tant que formateur expérimenté, je vais vous guider à travers les aspects essentiels de cette technique de soudage largement utilisée dans l’industrie et l’artisanat. Préparez-vous à apprendre les principes fondamentaux de la soudure à l’arc et à découvrir pourquoi cette méthode est si appréciée par les professionnels.

Qu’est-ce que la soudure à l’arc ?

La soudure à l’arc ou plus communément appelé soudure MMA  est une méthode de soudage qui implique l’utilisation d’un courant électrique pour créer un arc de fusion entre une électrode métallique et les pièces à souder. Cet arc génère une chaleur intense qui fait fondre les bords des pièces à assembler, formant ainsi une jonction solide lorsqu’elle refroidit.

Les soudeurs qualifiés maîtrisent cet art avec précision pour créer des soudures durables et de haute qualité. La soudure à l’arc est réputée pour sa polyvalence, car elle peut être utilisée pour souder différents types de métaux, tels que l’acier, l’acier inoxydable, l’aluminium et les alliages.

Pour tout savoir des bases du soudage MMA :

 

Les étapes de la soudure à l’arc

La soudure à l’arc nécessite une approche méthodique et des compétences techniques. Voici les étapes clés pour réaliser une soudure à l’arc réussie :

Préparation des surfaces à souder :

Avant de commencer la soudure, il est essentiel de préparer les surfaces des pièces à assembler. Cela implique de les nettoyer soigneusement pour éliminer les saletés, les huiles et les revêtements qui pourraient nuire à la qualité de la soudure.

Positionnement de l’électrode :

L’électrode métallique, souvent recouverte d’un revêtement appelé « enrobage », est positionnée à un angle spécifique par rapport aux pièces à souder. Le bon angle et la bonne distance entre l’électrode et les pièces sont cruciaux pour obtenir une soudure uniforme.

Bien choisir son intensité :

Cela ne marche pas pour toutes les utilisations notamment pour les positions mais le calcul de votre intensité peut se faire via cette formule pour le soudage à plat :

(Ø-1) x 50 = I

Pour le soudage en angle rajouter 10% d’intensité par rapport au résultat de la formule. Il est évident que ce ne sont que des indications pour des débutants.

Une méthode aussi efficace est de lire les instructions sur votre paquet d’électrodes enrobées, il est souvent indiqué une planche d’intensité pour le diamètre de l’électrode. A vous d’essayer et de trouver le meilleur réglage.

Ne pas oublier que lors du pointage de vos pièces, choisir une intensité supérieure au soudage (environ 10/15%)

Amorçage de l’arc :

L’amorçage de l’arc est la première étape de la fusion métallique. Le soudeur effectue un mouvement précis pour créer l’arc entre l’électrode et les pièces à souder. Une fois l’arc établi, le bain de fusion commence à se former.

Fusion métallique :

Pendant cette étape, la chaleur générée par l’arc fait fondre les bords des pièces à assembler, créant ainsi le bain de fusion. Le soudeur guide l’électrode le long de la jointure pour assurer une fusion homogène.

Apport de matériau :

Si nécessaire, le soudeur peut ajouter du matériau d’apport, généralement sous forme de fil-électrode, pour renforcer la soudure et remplir les éventuels vides entre les pièces.

Refroidissement et solidification :

Une fois que la soudure est terminée, le bain de fusion refroidit rapidement et se solidifie pour former une liaison solide entre les pièces. Bien attendre que le laitier soit refroidi pour l’enlever. Soit on l’enlève en tapant sur le dessus ou sur le dessous mais jamais en pleine soudure. Une bonne pratique consiste à protéger la soudure des courants d’air pour éviter toute contamination.

Avantages de la soudure à l’arc :

La soudure à l’arc présente de nombreux avantages qui en font une méthode de choix pour de nombreuses applications :

  • Polyvalence : la soudure à l’arc peut être utilisée sur une grande variété de métaux, ce qui en fait une technique adaptée à de nombreux projets
  • Efficacité : la fusion rapide et la vitesse d’exécution permettent de réaliser des soudures en série de manière productive
  • Haute qualité : lorsqu’elle est réalisée par un soudeur qualifié, la soudure à l’arc produit des joints solides et durables
  • Coût réduit : comparée à certaines autres méthodes de soudure, la soudure à l’arc est souvent plus économique en termes de matériaux et d’équipement

Applications de la soudure à l’arc

La soudure à l’arc est utilisée dans de nombreux secteurs et joue un rôle essentiel dans notre vie quotidienne :

  • Construction : la soudure à l’arc est utilisée pour assembler des structures métalliques, des ponts, des bâtiments et des infrastructures
  • Industrie automobile : cette technique est utilisée pour fabriquer et réparer des véhicules et des composants automobiles. Dans le secteur de l’automobile, la soudure à l’arc est très répandue. Environ 90% des soudures dans la construction automobile sont réalisées à l’aide de techniques de soudage à l’arc.
  • Fabrication industrielle : la soudure à l’arc est employée dans la production de machines, d’équipements et de pièces métalliques
  • Pétrole et gaz : elle est utilisée pour la construction de pipelines et d’équipements utilisés dans l’industrie pétrolière et gazière. Environ 80% des opérations de soudage dans l’industrie pétrolière et gazière sont effectuées à l’aide de techniques de soudage à l’arc. Les pipelines, les réservoirs et les équipements sont principalement assemblés à l’aide de cette méthode.
  • Artisanat : des soudeurs talentueux utilisent cette méthode pour créer des sculptures métalliques et des œuvres d’art

Formation et sécurité

Comme toute technique de soudage, la soudure à l’arc MMA nécessite une formation adéquate pour être pratiquée en toute sécurité. Les soudeurs doivent être conscients des risques liés aux rayonnements, aux gaz de soudage et aux températures élevées impliquées dans le processus. Une formation professionnelle permet aux soudeurs d’acquérir les compétences nécessaires et de comprendre les meilleures pratiques en matière de sécurité.

Conclusion

Voilà, vous avez maintenant une meilleure compréhension de la soudure à l’arc et de son importance dans diverses industries. La maîtrise de cette technique exige une formation et une pratique adéquate, mais une fois que vous l’avez acquise, vous ouvrez la voie vers d’innombrables opportunités dans le domaine de la soudure.

Vous aimerez aussi :

HL045 : Réussir sa Qualification

HL045 : Réussir sa Qualification

Passer sa HL045 monopasse Vous être en train de préparer, ou de vous former en ce moment même à passer une qualification de soudage type HL045, vous êtes au bon endroit. Nous allons voir ensemble en détail tous les gestes, conseils à appliquer lors de sa qualification...

Soudure échappement inox : Le guide utile

Soudure échappement inox : Le guide utile

Les lignes d’échappements avec une belle couleur, une passion pour l’automobile, plusieurs éléments qui donneraient envie d’apprendre la soudure d’échappement en inox. Si vous cherchez à changer de carrière ou tout simplement en connaître plus pour bricoler vous-même...

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

Qu’est-ce que la Zone Affectée Thermiquement (ZAT) en soudure ?   La Zone Affectée Thermiquement (ZAT) est une région dans un matériau qui a subi une forme de traitement thermique, telle que le soudage, le brasage ou le micro-soudage. Au cours de ces processus,...