Soudure échappement inox : Le guide utile
le guide de la soudure échappement
Mar 19, 2024

Les lignes d’échappements avec une belle couleur, une passion pour l’automobile, plusieurs éléments qui donneraient envie d’apprendre la soudure d’échappement en inox. Si vous cherchez à changer de carrière ou tout simplement en connaître plus pour bricoler vous-même votre ligne, sachez que c’est tout à fait possible ! Dans cet article, nous vous donnerons les clés pour aiguiller votre apprentissage dans la soudure d’échappement en inox.

Comment souder des échappements en inox ?

 

Souder des échappements et plus particulièrement de l’inox ne s’apprend pas en un claquement de doigts. En plus de la soudure de nombreux paramètres sur la mécanique des fluides liés au gaz et la question du matériel à un enjeu tout aussi important dans la réalisation de ligne. Voici 5 étapes importantes pour arriver à souder vos échappements en inox.

Les 5 étapes à maitriser pour une soudure échappement

Les différentes étapes peuvent varier selon votre projet. Certains points seront uniquement réservés à ceux qui veulent en faire leur métier.

1 – Faire une formation échappement TIG Inox chez System Weld :

Souder un échappement, ça ne s’apprend pas du jour au lendemain, autant s’entourer de professionnels passionnés pour apprendre en quelques jours comment souder vos échappements en inox. C’est l’occasion d’utiliser votre solde CPF qui dort depuis des années.

Chez SYSTEM WELD, nous vous accompagnons tout au long de votre projet, autant sur le choix du matériel en fonction de votre budget que tous vos questionnements face à votre échappement.

Pour les personnes intéressées c’est ici !

soudure ligne echappement

2 – Connaître les flux de gaz ainsi qu’un peu de mécanique :

La soudure d’échappement en inox revêt une importance cruciale dans l’optimisation des performances des systèmes d’échappement des véhicules. Comprendre le processus de soudage est essentiel pour assurer une évacuation efficace des gaz d’échappement.

En effet, les gaz doivent s’écouler de manière directe, évitant les perturbations causées par des formes complexes telles que des coudes en forme de S ou de T. Les soudures doivent être réalisées avec une précision adaptée au volume de gaz brûlé par le moteur. Un diamètre trop grand peut entraîner des turbulences indésirables, affectant négativement la performance du système d’échappement et même le rendement du moteur. En revanche, un diamètre trop petit peut entraver le flux des gaz, entraînant une contre-pression excessive et réduisant l’efficacité globale du système.

L’objectif ultime du soudage d’échappement est d’assurer un cheminement direct et optimal pour les gaz d’échappement, favorisant ainsi une performance maximale du moteur tout en respectant les normes d’émissions.

Rien de mieux qu’un exemple, une vidéo application sur la réalisation d’une ligne d’échappement :

3 – Différencier et comprendre les différents diamètres de tube et accessoires, ainsi que les inox sur le marché

3 Inox à connaître : Inox 304L, 309L et 321L

Chacun de ces inox est utilisé pour des propriétés spécifiques.

Le 304L est un acier inoxydable austénitique couramment choisi pour sa résistance à la corrosion et sa facilité de soudage.

Le 309L, également austénitique, est préféré pour les applications à haute température en raison de sa résistance à l’oxydation.

Quant au 321L, il contient du titane, améliorant ainsi sa résistance à la chaleur et à la corrosion intergranulaire.

Choisir le bon acier inoxydable dépend des conditions d’utilisation spécifiques du système d’échappement, garantissant ainsi une durabilité optimale face aux contraintes thermiques et environnementales.

Bien choisir ces accessoires de torches

En plus d’avoir de belles couleurs, les différentes buses vont vous rendre le soudage plus facile. Deux types de buses à favoriser pour le soudage d’échappement en inox au TIG.

  • Les Buses à tamis type lens (céramique rose)
  • Les Buses fupa (céramique blanche).

Pour toute question sur les buses c’est ici : le comparatif des buses TIG

Ces éléments seront importants dans le choix de la réalisation de votre projet. Voici une liste exhaustive de type de réalisation en échappement inox :

  • ligne complète ou demi-ligne
  • suppression de silencieux intermédiaire ou final
  • down pipe,
  • valve électronique avec by-pass

4 – Avoir du bon matériel de soudage

La réalisation d’un bon échappement passe par le choix d’un poste à souder et d’outils adaptés. C’est une étape importante à ne pas négliger.

Pour bien choisir son générateur de soudage TIG :

  • un bon poste TIG courant DC
  • torche type SR9- SR20
  • idéalement 180A minimum pour souder une plage d’intensité allant de 30 à 100A en facteur de marche continu

5 – Disposer d’un pont élévateur ou au minimum une fausse (pour les pros)

Cela concerne principalement les personnes qui souhaitent souder des échappements régulièrement que ce soit pour le plaisir ou pour leur métier.

Bien évidemment il est possible de le faire en mode débrouille avec des calles sous le véhicule mais c’est très inconfortable sur le long terme et clairement pas optimal pour effectuer un travail de qualité. Vous allez galérer, perdre du temps.

La meilleure position pour souder des échappements est d’être debout type soudage plafond. Cela permet d’être régulier dans son geste, d’avoir un confort de travail à long terme.

Alors oui cela représente bien évidemment un Investissement lourd mais on retrouve sur la qualité finale. Pour les bricoleurs qui veulent souder leur ligne, voyez avec des petits garages près de chez vous, certains louent ou prêtent gracieusement leurs ponts ou fosses sur certaines périodes. Cela peut être une solution à court terme.

Souder des échappements comme métier, être vigilant

Par expérience de nos formateurs qui restent soudeurs indépendants une partie de l’année, il y a des erreurs à éviter lorsque que l’on passe le cap de souder des échappements à plein temps. Pas de secret, lorsque l’on se lance, on peut être amené à chercher des clients et dire oui à tout type de véhicule. Vous allez perdre votre temps et avec un peu de chance bonjour les problèmes.

Nos conseils pour vous qui vous lancez :

  • Ne pas intervenir sur des voitures sans intérêt, sans contrôle technique et le tout à moindre coût.
  • Connaître les homologations routières et homologation sportive
  • Bien définir ses besoins ou ceux du propriétaire du véhicule
  • Comprendre qu’un échappement ça coûte relativement cher, donc prendre le temps d’analyser le projet.

Pour conclure sur la soudure échappement en inox :

En conclusion, ce guide offre une perspective éclairée sur le processus de soudage des échappements en inox, mettant en lumière l’importance de choisir les bons matériaux tels que le 304L, 309L et 321, les bons outils et suivre les bonnes techniques… En suivant ces conseils, les amateurs tout comme futur professionnel de l’échappement peut assurer une performance optimale pour son projet.

 

Vous aimerez aussi :

HL045 : Réussir sa Qualification

HL045 : Réussir sa Qualification

Passer sa HL045 monopasse Vous être en train de préparer, ou de vous former en ce moment même à passer une qualification de soudage type HL045, vous êtes au bon endroit. Nous allons voir ensemble en détail tous les gestes, conseils à appliquer lors de sa qualification...

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

Qu’est-ce que la Zone Affectée Thermiquement (ZAT) en soudure ?   La Zone Affectée Thermiquement (ZAT) est une région dans un matériau qui a subi une forme de traitement thermique, telle que le soudage, le brasage ou le micro-soudage. Au cours de ces processus,...

La soudure c’est quoi ?

La soudure c’est quoi ?

Qu'est-ce que la soudure ? Bienvenue dans cet article dédié à la soudure ! Si vous êtes novice dans ce domaine, vous vous demandez peut-être ce qu'est exactement la soudure et pourquoi elle joue un rôle crucial dans de nombreux domaines industriels et artisanaux. Ne...