Les positions de soudage : guide complet
guide complet des positions de soudage
Juil 26, 2023

Les positions de soudage : conseils et astuces

 

Dans votre quotidien de bricoleur amateur, de soudeur en devenir ou de soudeur professionnel, vous allez être amené à souder dans différentes positions en fonction des exigences de votre projet. Comprendre ces positions et leurs caractéristiques est essentiel car cela permet d’adopter les bonnes techniques et de réaliser des soudures de qualité. Cet article vous guidera à travers les différentes positions de soudage. Vous découvrirez également les différences entre ces positions, leurs utilisations spécifiques et des conseils pratiques pour améliorer vos compétences en soudage dans chaque position.

Qu’est-ce qu’une position de soudage ?

Dans un premier temps, il est important de comprendre ce que l’on entend par « position de soudage ». Une position de soudage se réfère à l’orientation relative de la pièce à souder par rapport à la direction de la gravité. Les positions de soudage courantes comprennent :

  • la position à plat
  • en corniche
  • en angle
  • en montée
  • en descente

Avant de rentrer dans les détails de chaque position de soudage, il est important de bien respecter certaines étapes :

  1. Préparation de la pièce : Assurez-vous que la surface à souder est propre, exempte de saletés, de rouille ou de peinture. Une préparation adéquate garantit une bonne adhérence du matériau de soudure et une soudure solide.
  2. Réglage des paramètres : Selon le type de matériau à souder, la taille de l’électrode et les spécifications du processus de soudage, vous devrez ajuster les paramètres tels que le courant, la tension et la vitesse d’avance. Consultez les recommandations du fabricant de l’électrode et du matériel de soudage pour obtenir les valeurs optimales.

Position à plat

La position à plat est l’une des positions de soudage les plus couramment utilisées. Elle se caractérise par la disposition horizontale de la pièce à souder, avec la soudure réalisée sur le dessus. Cette position offre une stabilité optimale, ce qui en fait une position idéale pour les débutants ou pour les soudures simples.

Dans la position à plat, la gravité n’a pas d’influence significative sur le processus de soudage. Cela facilite le dépôt de matière de soudure de manière uniforme sur la surface horizontale de la pièce. De plus, la manipulation de l’électrode et de la torche de soudage est relativement simple, car ils peuvent être maintenus dans une position confortable pendant le processus de soudage.

La position à plat est largement utilisée dans de nombreux secteurs, notamment l’industrie de la construction, la fabrication de structures métalliques, la réparation automobile, etc. Elle est adaptée aux soudures sur des plaques, des tôles et des pièces plates.

Pour réussir dans la position à plat, voici quelques points importants à prendre en compte :

  1. Position de la torche de soudage : Maintenez la torche perpendiculaire à la surface de la pièce à souder. Cela permet d’obtenir une pénétration uniforme et une fusion adéquate entre le matériau de base et le matériau de soudure.
  2. Technique de mouvement : Pour réaliser une soudure de qualité, déplacez régulièrement la torche de soudage le long de la jointure, en maintenant un angle d’inclinaison constant. Évitez de faire des mouvements brusques qui pourraient causer des défauts dans la soudure.
  3. Contrôle de la chaleur : La position à plat peut générer une accumulation de chaleur plus importante. Il est donc essentiel de surveiller attentivement la température de la pièce pour éviter une surchauffe qui pourrait affecter les propriétés du matériau et favoriser l’apparition de défauts de soudure.

En suivant ces conseils et en pratiquant régulièrement, vous pourrez maîtriser la position à plat et réaliser des soudures de haute qualité.

Position en corniche

La position en corniche est une des positions de soudage dans laquelle la soudure est réalisée sur le côté d’une pièce verticale ou en surplomb. Elle est souvent utilisée lorsque la configuration de la pièce ne permet pas une soudure en position à plat. La position en corniche présente des défis particuliers en termes d’accès, de stabilité et de contrôle du matériau de soudure.

Lorsque vous soudez en position en corniche, il est important de prendre en compte les points suivants :

  1. Positionnement de la pièce : Fixez la pièce de manière à ce qu’elle soit solidement maintenue en place. Utilisez des étaux, des serre-joints ou d’autres dispositifs de fixation appropriés pour assurer la stabilité de la pièce. Cela facilitera le positionnement de l’électrode et du pistolet de soudage.
  2. Angle d’inclinaison : Pour une soudure en corniche réussie, il est important de maintenir un angle d’inclinaison adéquat. Cela permettra une bonne pénétration et fusion du matériau de soudure. Expérimentez différents angles pour trouver celui qui fonctionne le mieux pour votre projet spécifique.
  3. Technique de mouvement : Lors du soudage en corniche, vous devrez déplacer la torche de bas en haut ou de haut en bas le long de la jointure. Cela dépendra de la direction dans laquelle vous effectuez la soudure. Assurez-vous d’adopter une vitesse de déplacement régulière et constante pour obtenir une soudure uniforme.
  4. Contrôle de la chaleur : La position en corniche peut être plus sujette à une accumulation de chaleur excessive en raison de l’orientation verticale de la pièce. Il est important de surveiller attentivement la température et d’ajuster les paramètres de soudage en conséquence pour éviter une surchauffe qui pourrait affaiblir la soudure ou endommager le matériau de base.
  5. Utilisation de supports : Dans certains cas, l’utilisation de supports ou de gabarits spéciaux peut faciliter le soudage en corniche. Ces outils aident à maintenir l’angle d’inclinaison correct et à garantir une soudure précise et de qualité.

La position en corniche est couramment utilisée dans des applications telles que la construction de structures en acier, les soudures en hauteur, les travaux de réparation nécessitant un accès limité, etc. La maîtrise de cette position exigera de la pratique et de l’expérience pour s’adapter aux défis uniques qu’elle présente.

N’oubliez pas de suivre les consignes de sécurité lors du soudage en corniche, notamment en portant un équipement de protection approprié et en veillant à ce que l’environnement de travail soit bien ventilé.

Position en angle

La position en angle est une des positions de soudage où les pièces à souder sont jointes selon un angle spécifique. Elle est couramment utilisée dans de nombreuses applications de soudage, notamment dans la construction de structures métalliques, les fabrications industrielles et les travaux de réparation.

Voici les points clés à considérer lorsque vous soudez en position en angle :

  1. Maintien des pièces : Assurez-vous que les pièces à souder sont correctement maintenues en place. Utilisez des dispositifs de fixation appropriés tels que des serre-joints ou des étaux pour garantir un alignement précis des pièces. Cela permettra d’obtenir des soudures de qualité sans déformation excessive.
  2. Positionnement : L’angle d’inclinaison est crucial lors du soudage en position en angle. Pour une pénétration adéquate, maintenez un angle d’inclinaison approprié par rapport à la surface des pièces. Le bon angle dépendra de plusieurs facteurs, tels que l’épaisseur des pièces, le type de matériau et les spécifications du processus de soudage.
  3. Technique de soudage : Lors du soudage en angle, il est recommandé de commencer par fusionner les bords des pièces avec des points de soudure, formant ainsi une ligne continue. Il est essentiel de maintenir une vitesse de déplacement constante et régulière pour obtenir une soudure uniforme. Soyez attentif à la fusion complète du matériau de soudure avec les pièces à souder pour éviter les défauts de soudure tels que les manques.
  4. Rotation des pièces : Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire pivoter les pièces à souder pour faciliter l’accès et obtenir une meilleure qualité de soudure. Veillez à ce que la rotation des pièces se fasse de manière contrôlée et précise pour maintenir l’alignement et l’angle de soudure souhaités.
  5. Précautions supplémentaires : La position en angle peut entraîner une accumulation de chaleur plus importante, en particulier sur la pièce située en dessous. Il est donc essentiel de surveiller attentivement la température et de prévoir des intervalles de refroidissement si nécessaire pour éviter les déformations excessives.

La position en angle offre une grande polyvalence et est utilisée pour réaliser des soudures en T, des soudures en angle droit, des soudures en V, etc. Elle nécessite de la pratique pour développer des compétences techniques et une compréhension approfondie des spécificités de chaque projet.

Position montante

Le soudage en position montée, également appelé soudage vertical ascendant, est une technique de soudage utilisée lorsque les soudures doivent être réalisées de bas en haut sur des surfaces verticales. Cette position de soudage présente des caractéristiques uniques et nécessite des compétences spécifiques pour obtenir des résultats optimaux.

Lors du soudage en position montée, le mouvement de l’électrode doit se faire de bas en haut. Veillez à maintenir une vitesse de déplacement constante et régulière pour garantir une fusion uniforme et éviter les défauts de soudure. Le contrôle du mouvement est crucial pour obtenir une soudure de qualité.

Le soudage en position montée est couramment utilisé dans diverses industries, notamment dans la construction de structures métalliques, la fabrication de tuyaux, les travaux de réparation sur des surfaces verticales, etc. Cette position offre certains avantages, tels qu’une meilleure pénétration du matériau de soudure et une diminution des risques de problèmes liés à la gravité.

Position descendante

La principale différence entre la position de soudage montante et la position de soudage descendante réside dans la direction du soudage par rapport à la gravité.

Contrairement à la montante, le soudage en position descendante, également connu sous le nom de soudage vertical descendant, est une technique de soudage utilisée lorsque les soudures doivent être réalisées de haut en bas sur des surfaces verticales.

La technique de mouvement lors du soudage en position descente diffère des autres positions. Au lieu d’un mouvement latéral, vous devez déplacer l’électrode de haut en bas, en maintenant un angle d’inclinaison constant. Il est essentiel de garder une vitesse de déplacement régulière pour obtenir une soudure uniforme et éviter les problèmes tels que le manque de fusion, excès d’apport ou l’excès de chaleur (coule).

En soudage en position descente, il est important de surveiller attentivement la soudure pour détecter tout signe de problèmes tels que des défauts de fusion ou des soudures inégales. Un bon contrôle de la soudure vous permettra de corriger rapidement les problèmes potentiels et d’obtenir des soudures de qualité supérieure.

Le soudage en position descente est utilisé dans diverses industries et applications, notamment dans le pipeline, les travaux de tuyauterie type orbital etc. Cette position offre certains avantages, tels que la possibilité de réaliser des soudures sur de grandes surfaces cylindriques sans avoir à repositionner la pièce et une grande vitesse d’exécution. Attention au « collage » dû à une vitesse excessive du bain de fusion.

Cependant, le soudage en position descente peut présenter des défis, notamment une plus grande sensibilité aux défauts de soudure dus à la gravité et une accumulation de chaleur plus importante. Il est donc essentiel de maîtriser les compétences nécessaires pour obtenir des soudures de qualité, notamment le bon angle d’inclinaison, la technique de mouvement appropriée et un contrôle attentif tout au long du processus de soudage.

Les caractéristiques et différences entre les positions de soudage

Les différentes positions de soudage se distinguent par les angles de soudure, les orientations des cordons de soudure et les avantages spécifiques qu’elles offrent. Chaque position de soudage présente des avantages et des inconvénients uniques, nécessitant des compétences spécifiques pour les maîtriser.

Angles de soudure :

Les angles de soudure varient en fonction de la position de soudage et de l’orientation de la pièce à souder. Voici les angles de soudure couramment rencontrés dans différentes positions :

  • Les soudures en position à plat sont généralement réalisées avec un angle de soudure de 0 degré, c’est-à-dire que la soudure est effectuée perpendiculairement à la surface de la pièce à souder.
  • En position en corniche, les angles de soudure peuvent varier en fonction de l’inclinaison de la pièce. Les angles courants sont de 45 degrés à 90 degrés.

Orientations des cordons de soudure :

Les cordons de soudure peuvent être réalisés selon différentes orientations en fonction de la position de soudage. Voici les principales orientations des cordons de soudure dans différentes positions :

  • En position à plat, les cordons de soudure sont réalisés horizontalement, avec le matériau de soudure déposé sur le dessus de la jointure.
  • En position en corniche, les cordons de soudure sont réalisés horizontalement ou en diagonale, sur le côté de la pièce à souder.
  • En position en angle, les cordons de soudure peuvent être réalisés en diagonale, en traversant l’angle formé par les pièces à souder.

Avantages et inconvénients de chaque position :

Chaque position de soudage présente des avantages et des inconvénients qui doivent être pris en compte lors du choix de la technique de soudage appropriée. Voici un aperçu des avantages et des inconvénients de chaque position :

Les avantages Les inconvénients
Position à plat
  • Facilité d’accès
  • Stabilité élevée
  • Facilité de manipulation de l’électrode et de la torche de soudage
  • Idéale pour les soudures simples et pour les débutants.
  • Limitée aux soudures sur des surfaces plates, peut nécessiter des retournements de la pièce pour atteindre certaines zones.
Position en corniche
  • Permet de souder des surfaces verticales ou en surplomb
  • Possibilité de travailler avec des pièces de grande taille sans avoir à les déplacer.
  • Accès limité, difficulté de maintenir la stabilité de la pièce
  • Plus grande sensibilité aux défauts de soudure dus à une mauvaise fusion ou à une mauvaise pénétration.
Position en angle
  • Permet de réaliser des soudures dans des angles spécifiques
  • Polyvalence pour les connexions en T, en angle droit, en V, etc.
  • Meilleure résistance structurale dans certaines applications.
  • Accès parfois difficile
  • Besoin de maîtriser des angles et des orientations spécifiques
  • Risque de déformations dues à la concentration de chaleur dans la zone de soudure.

 

Compétences spécifiques requises :

Chaque position de soudage demande des compétences spécifiques pour obtenir des soudures de qualité. Voici quelques compétences requises pour maîtriser les différentes positions de soudage :

  • Position à plat : Bon contrôle de la vitesse de déplacement, capacité à maintenir l’électrode perpendiculaire à la surface, aptitude à contrôler la fusion et la pénétration du matériau de soudure.
  • Position en corniche : Bonne coordination des mouvements pour accéder à des zones difficiles, capacité à gérer les contraintes de soudage dans des positions non conventionnelles, aptitude à ajuster l’angle d’inclinaison pour obtenir une fusion adéquate.
  • Position en angle : Compréhension des angles de soudure requis, capacité à maintenir une orientation constante des cordons de soudure, hauteur à controler, aptitude à ajuster les paramètres de soudage en fonction de l’angle et de l’épaisseur des pièces à souder.

En maîtrisant les compétences spécifiques à chaque position de soudage, les soudeurs peuvent s’adapter aux exigences uniques de chaque projet et obtenir des soudures de qualité supérieure.

Conseils pour améliorer vos compétences en soudage dans différentes positions

Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à progresser dans chaque position de soudage selon la norme EN ISO 6947. Rien de mieux qu’une vidéo pour vous aider à visualiser les positions :

Il est également recommandé de suivre des formations de soudure pour approfondir vos connaissances et améliorer vos compétences.

Conclusion

En résumé, les différentes positions de soudage offrent des options et des défis uniques pour les soudeurs. Comprendre ces positions et leurs caractéristiques est essentiel pour réaliser des soudures de qualité. Nous espérons que cet article vous a fourni une vision complète des positions de soudage, ainsi que des conseils précieux pour améliorer vos compétences dans chaque position. N’hésitez pas à pratiquer et à explorer différentes positions pour devenir un soudeur polyvalent et compétent.

Vous aimerez aussi :

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

La Zone affectée thermiquement ou ZAT en soudure

Qu’est-ce que la Zone Affectée Thermiquement (ZAT) en soudure ?   La Zone Affectée Thermiquement (ZAT) est une région dans un matériau qui a subi une forme de traitement thermique, telle que le soudage, le brasage ou le micro-soudage. Au cours de ces processus,...

La soudure c’est quoi ?

La soudure c’est quoi ?

Qu'est-ce que la soudure ? Bienvenue dans cet article dédié à la soudure ! Si vous êtes novice dans ce domaine, vous vous demandez peut-être ce qu'est exactement la soudure et pourquoi elle joue un rôle crucial dans de nombreux domaines industriels et artisanaux. Ne...

Quel poste à souder choisir pour vos besoins ?

Quel poste à souder choisir pour vos besoins ?

Comment choisir le meilleur poste à souder adapté à vos besoins ?   Quand il s’agit de soudage, vous savez à quel point il est compliqué de faire un choix dans l’achat d’un poste à souder. Avec la multitude d'options disponibles sur le marché, il peut être...