Se former au procédé de l’Oxycoupage (Chalumeau OA)

SystemWeld propose des formations en soudure individuelles sur le procédé d’Oxycoupage. Elles sont personnalisées et concernent les soudeurs professionnels tout comme les stagiaires désireux d’apprendre la découpe au chalumeau OA.

 

Informations pratiques :

Objectif :

A l’issue de cette formation Oxycoupage, l’apprenant est en capacité de réaliser des découpes sur les matériaux acier, inox, cuivre, aluminium en utilisant le chalumeau.

Publics Types :

Soudeurs souhaitant se former et améliorer ses compétences dans la coupe de fabrications en tout type de matériau et épaisseur.

Z

Prérequis :

Pas de niveau spécifique pour le soudeur Aptitudes physique, visuelle et gestuelle

Intervenants :

Formateurs soudeurs experts et passionnés

Lieu :

En interne dans notre centre de formation à Vierzon ou en intra dans votre entreprise

}

Durée :

Nous consulter

Moyens :

La formation soudage Oxycoupage s’effectue dans des cabines individuelles avec du matériel de soudage haute-gamme à disposition et un système d’aspiration des fumées de soudage pour permettre au stagiaire d’être dans les meilleures conditions possibles.

Contenu de la formation :

  • Rappel théorique du procédé d’Oxycoupage
  • Présentation différents gaz et flammes (OA) du procédé.
  • Applications pratiques sur diverses matériaux (Aluminium, Cuivre, Acier…)
  • Méthodes d’oxycoupage en fonction des épaisseurs
  • Optimisation des paramètres de coupe
  • Les défauts des coupes (Causes et remèdes)

Les formations en soudure sont soumises à des qualifications et normes qui permettent leur exécution dans des milieux et conditions particulières.
Découvrir les normes de soudage.

Questions récurrentes :

Quel gaz pour de l'oxycoupage ?

La découpe de pièces avec le procédé d’oxycoupage s’effectue avec de l’acétylène comme gaz de coupe.

Les férailleurs utilisent aussi une alternative en utilisant du gaz naturel pour la découpe de pièces au chalumeau. Moins cher, plus lent mais efficace. Contrairement à l’acétylène, il est impossible de réaliser un soudage autogène au chalumeau avec l’utilisation d’un gaz naturel.