Se former au soudage TIG manuel, automatisé (141,142)

SystemWeld propose des formations en soudure qualifiantes sur le procédé de soudage TIG AC/DC Manuel, Automatisé, Orbital (Procédé 141 et 142). Elles sont personnalisées et concernent les soudeurs professionnels tout comme les stagiaires désireux d’apprendre la soudure TIG.

 

Informations pratiques :

Objectif :

A l’issue de cette formation soudure TIG, l’apprenant est en capacité de réaliser des soudures conformément à un DMOS sur les matériaux acier, inox et aluminium en utilisant le procédé de soudage TIG.

Publics Types :

Soudeurs souhaitant se former et se perfectionner dans la réalisation de fabrications soudées complexes.

Z

Prérequis :

Pas de niveau spécifique pour le soudeur
Aptitudes physique, visuelle et gestuelle

Intervenants :

Formateurs soudeurs experts et passionnés

Lieu :

En interne dans notre centre de formation à Vierzon ou en intra dans votre entreprise

}

Durée :

Nous consulter

Moyens :

La formation soudage TIG manuel s’effectue dans des cabines individuelles avec du matériel de soudage haute-gamme à disposition pour permettre au stagiaire d’être dans les meilleures conditions possibles.

Contenu de la formation :

  • Rappel théorique du procédé soudage TIG AC/DC manuel, automatisé, orbital
  • Mise en œuvre du générateur
  • Soudage en angle toutes positions
  • Soudage en bout à bout sur tôles et sur tubes en configuration QS
  • Soudage en bout à bout sur tôles et sur tubes en simulation de production
  • Recherche individuelle des paramètres pour le soudage bout à bout en fonction des épaisseurs des tôles ou tubes et de la position de soudage
  • Validation des cordons de soudure par des essais destructifs
  • Contrôle par les participants de pièces types et interprétation des défauts sur des joints soudés
  • Préparation à la qualification soudeur (QS) sur matériaux concernés (acier, alu, inox)
  • Préparation des éprouvettes de qualification
  • Soudage des éprouvettes
  • Contrôles visuels et essais

Les formations en soudure sont soumises à des qualifications et normes qui permettent leur exécution dans des milieux et conditions particulières.
Découvrir les normes de soudage.

Questions récurrentes :

Comment souder de l'aluminium ?

Les poste à souder TIG sont recommandés pour le soudage de l’aluminium lorsqu’il est nécessaire de réaliser des soudures précises, par exemple dans une situation où de fines feuilles de matériau doivent être assemblées. Les éléments soudés peuvent même avoir une épaisseur inférieure à 1 mm. D’autre part, les postes à souder TIG conviennent également pour le soudage d’aluminium plus épais jusqu’à 10 mm.

Il est aussi possible selon les préférences du soudeur d’utiliser le procédé de soudage MIG MAG pour souder de l’aluminium. Les postes à souder MIG MAG sont principalement utilisés pour l’assemblage d’éléments métalliques d’un épaisseur supérieure à 1mm.

Pour répondre à la question « Comment souder de l’aluminium ? » Le choix du procédé de soudage entre TIG et MIG/MAG s’effectuera sur l’épaisseur du matériau sur lequel on travaille.

Est-il possible de souder avec TIG sans gaz ?

Le procédé de soudage TIG veut dire Tungsten Inert Gas ce qui implique par définition l’utilisation d’un gaz inerte pour que la soudure puisse s’effectuer. Il est donc impossible d’utiliser un poste à souder TIG sans gaz pour une soudure de qualité.

Cependant, il existe deux autres possibilités pour souder sans gaz. La première option, la plus simple est d’utiliser du fil fourré sur un poste MIG/MAG semi automatique. En deuxième choix, il est possible d’utiliser le procédé MMA pour le soudage sans gaz, l’électrode de soudage MMA en bout de torche est une électrode fusible sous réserve qu’elle soit sous atmosphère gazeuse inerte.

La soudure TIG sans gaz n’est pas possible. Deux autres méthodes s’offrent à vous pour souder sans gaz, le fil fourré et la soudure MMA.